Pense, dépense, compense et décompense. C'était cri, gris, et la poussière sur l'étagère. J'ai gravi tous les étages, un à un, à la force du poignet, c'était long, et sage, et sale. Dans les greniers, la lucarne, l'aile arrondie de l'aronde au bleu du ciel, la première. Je l'ai suivie, j'ai sauté, j'ai volé.

La folie m'a portée, note légère, sur un clavier au verbe doux, vin de septembre, mûr et sucré, la raison vaine enfin vaincue. Vains dieux, trahisons, ne croire jamais que ce qui te regarde dans les yeux, les éclats du soleil, ça crève et ça met le sourire en berne, c'est pour ça que le ciel est bleu.

La folie m'a soulevée comme l'afolie m'écrase, il faut marcher encore, les fleurs, les arbres, et la terre qui porte et qui emporte, folle aussi, sans chercher quatorze heures à midi. Les douze coups de la faim résonnent jour et nuit, resonnent, la cloche balance, hésite.

Se jeter, juste une fois, pour une fois, pour voir les petits d'en haut, enfin baisser les yeux. A petit à petit, à petits pas dans les nuages, à pieds joints, à cloche-pied. Le battant, on dit le battant, la cloche abattue pleure, débridée.

La cloche sonne son glas, si, si, glas scié, escarpé, et l'ivresse déploie le parachute de soie, l'aile en soi. Vois-tu, sans voler, le rêve s'alourdit en réalité, il faut s'élever pour respirer, sans raison garder.

Le Seigneur a des vignes, lui, le nectar, l'ambroisie, jalousés, cachés, à portée de bouche, à cœur de gosier. Drôle d'anatomie, pas vrai, l'anatomie sacrée. L'âme, ma foi, l'âme essuie les tempêtes, à tout coup et honte bue, la coupe pleine aux lèvres vidées, les couleurs revenues, de loin, de tout.

Le Seigneur est ivre, trinque avec lui. Le vase déborde, clape la langue, déglutit, oublie. L'âme ne sauve que la lumière, et j'aime les ombres portées, le secret, le silence à cœur, qui frémit. Le sourire de l'ange, l'âme erre et flotte sur son visage, et tu ne vois qu'une plume, duvet à la surface des tes eaux troublées.

On se demande, pas vrai, ce qu'il y a de l'autre côté. De la nuit. De l'ennui. C'est l'ange. L'ange est lu. L'ange a bu ce soir, l'ange est noir. L'ange bat de l'aile sur son perchoir. Enchaîné. Au comptoir. Ou au contoir. Je ne sais plus.