Vu, le conditionnel indicatif, si, si, instructif et destructeur, et le futur au constitutif du condamné, sans torts et sans preuves, pas sans peurs. Le faux-pas du faux-ami, le mot juste qui frappe dans le dos, le coup bas, qui brise et tire au fond. Au fond du sac, au fond, le nuage d'encre, le nuage noir, le nuage sur les lumières de la ville, les consciences au trou, et la plaque d'égout ramenée par-dessus.

Lucioles fatiguées, posées et enfermées en haut des réverbères, c'est le rêve qui est faussé. Le joueur se défausse et le fossé creusé, la roue à l'ornière, c'est pour le passant sans lumière. L'éclairage fait défaut, les chiennes de garde des pages de garde, les chiennes mordent, les dents claquent, et recrachent. Les lucioles s'éteignent et le silence se fait. L'allumeur de réverbère ramasse les cadavres au petit matin, il pleure des larmes de suie et remplace les ampoules claquées.

Le courant passe, électrique, quand l'éclectique est au tapis, fracassé, les vers écrasés et les ailes brûlées. Ils croyaient rêver, c'était mal, la Duchesse jette le bébé au cochon. Les confitures sont confisquées et les billes, ma foi, les billes de verre en plein dans l'œil donnent à l'aveugle un regard brillant, illuminé, égaré. Le lui a t-on pas dit, pourtant, de ne pas écouter le chant des sirènes, le lui a-t-on pas dit, qui le tirent sur les éclats des cœurs giflés à la volée, suffoqués, battus comme fromages et sans voix, comme cloches sans battant.

Tu sais ce qu'il fait, l'aveugle, tu sais ? Il maudit les brisées de lui blesser les pieds quand les bulles craquent sous ses pas. Faut pas marcher sur les brisées. Le sirop des flagorneurs dans le creux de l'oreillette, qui le saoule et le mène à ses extrémités, les flatteurs flattés du regard reconnaissant de l'insensé ébloui par ses propres lumières. Les cordonniers sont les plus mal chaussés, les lunettes retournées et le monde éloigné dans l'autre bout de la lorgnette.

Le petit monde des petites gens qui se croient rien, le petit monde des passants sans gloire, sans intérêts dans l'histoire. Leurs yeux vivants, leurs regards tremblent, ne le lâchent pas. Il ne peut pas fuir la lune et les étoiles. Les étoiles rient aux larmes, leurs grelots dans la nuit, les chasseurs de rêves et leurs filets à papillons, la pêche au chahut, et les plumes du grand-duc sur l'aile du chat-huant, bras dessous-dessus, sans façon, leurs chants dans les champs de nuit, les yeux bien ouverts sourient.

Les souris prises.